La-reforme-matin-du-monde-moderneConférence de Michel Grandjean

Jeudi 19 mai 20h temple d’Apples

La Réforme date du matin du monde moderne. Elle est même un acteur important de notre modernité, ne serait-ce que parce que les Réformateurs ont toujours défendu la responsabilité de l’individu face à Dieu et aux institutions humaines. Mais les hommes du XVIe siècle ne sont pas nos contemporains. Ils ont vécu dans un univers mental qui nous est à bien des égards incompréhensible, où l’Eglise ne pouvait par exemple se penser en dehors de l’Etat et où la société ne pouvait être que chrétienne. Comment donc les paroles, les écrits, les actions de Luther, de Calvin ou d’autres figures importantes du mouvement de la Réforme (comme Castellion, un marginal visionnaire) peuvent-ils encore résonner malgré l’épaisseur des siècles qui nous séparent d’eux? C’est là tout le propos de cet ouvrage.

Points clés

Le points clés abordés par Michel Grandjean sont Luther et les thèses de 1517, l’entrée en dissidence (Luther à la Diète de Worms, 1521),  L’opposition à une éthique à deux niveaux (les Réformateurs face au mariage),  l’ouverture aux laïcs (diffusion de la Bible en langues vernaculaires), la résistance au pouvoir, l’émergence du plaidoyer pour la liberté de conscience (Castellion).

L’auteur

Michel Grandjean est professeur d’histoire du christianisme à la Faculté autonome de théologie protestante de l’Université de Genève.

Organisé par Cabédita