le 28 mars 2021

Suite à votre demande lors de l’AR de février…  Merci de lire attentivement jusqu’au bout, de télécharger les docs, et de planifier les démarches. J’appellerai prochainement les présidents des lieux d’Église pour ajuster les agendas.  (FP)

Construisons l’avenir de notre Région

Aux membres des Conseils paroissiaux et de service communautaire,
Aux membres des bureaux d’Assemblées paroissiales
Aux membres de l’Assemblée régionale
 

Introduction

Vous le savez déjà sans doute, Synode et Conseil synodal préparent une réorganisation de l’activité de l’Eglise. Le Conseil synodal  ne veut pas juste faire une nouvelle répartition des postes, mais il a pris le temps de définir une vision pour l’Eglise des prochaines années, et il a établi un programme de législature, avec deux priorités principales : renouer des liens avec les FamilleS, le S final soulignant la diversité des types de familles existant dans notre société, et la Transition Ecologique et Sociale. Les trois autres priorités sont la culture de l’appel, la formation des laïques, et la formation au témoignage. Ces documents sont en lien sur cette page.

  • En février 2021, le Conseil synodal a communiqué son calendrier pour mettre en oeuvre ces différents éléments.
  • Les 12 et 13 juin, le Synode doit décider du nombre de postes attribués aux Régions et paroisses. Très rapidement après, le Conseil synodal devrait être en mesure de donner le nombre de postes pour notre Région Morges-Aubonne. La proposition actuelle du Conseil synodal, qui peut encore être un peu modifiée par le Synode, comporte une diminution de 2,9 EPT (équivalents plein temps) pour notre Région
  • Entre mars et septembre 2021, les Régions sont appelées à décider comment elles vont mettre en œuvre les priorités mentionnées ci-dessus
  • Le 8 septembre, l’Assemblée régionale aura l’occasion de se positionner sur la dynamique nouvelle, ainsi que sur la répartition des forces ministérielles entre les lieux d’Eglise
  • Dans la deuxième quinzaine de septembre, le conseil synodal prévoit de valider ces deux points avec le Conseil régional
  • Entre novembre 2021 et avril 2022, quelques repourvues de postes pourraient avoir lieu
  • A l‘été 2022, le nombre de postes et le nombre de personnes employées devraient être ajustés

Dans ce cadre cantonal, le Conseil régional propose de conduire 4 chantiers en parallèle dans notre Région  :

  • Définition de la dynamique nouvelle à mettre en oeuvre dans notre Ensemble régional
  • redéfinition d’activité pour s’adapter à la réduction de 2,9 équivalents plein temps
  • Répartition des EPT (équivalents plein temps) à venir entre les paroisses et services communautaires
  • Mise en place du soutien poste vacant, pour l’année 2021-2022, pour aider les lieux d’Eglise qui auraient un poste inoccupé grâce à l’intervention des ministres des autres lieux d’Eglise .

 

Définition de la dynamique nouvelle 

Depuis septembre 2020, les ministres de l’Ensemble régional ont travaillé à une Dynamique FamilleS, pour tenter de répondre au fait que de moins en moins de personnes suivent le culte de l’Enfance et le catéchisme, tandis que les demandes de baptêmes, de mariage, et de services funèbres sont aussi en diminution. Il importe que l’Eglise sorte de ses murs et de ses habitudes pour aller à la rencontre de la société dans ses différentes générations.
Inspiré de la vision du Conseil synodal et du programme de législature, le colloque des ministres ne propose toutefois pas la création d’un poste à mi-temps ou à plein temps, tel que suggéré, en « créant du neuf ailleurs ». Il souhaite se baser sur les activités actuelles, pour les « renouveler et les transformer ». Son travail a été repris par le Conseil régional, présenté à l’Assemblée régionale dans le document CR Dynamique FamilleS
L’Assemblée a adopté cette dynamique, et confié au colloque des ministres la constitution d’une équipe de ministres, qui portera ce projet, et bénéficiera d’une formation cantonale. Le Conseil régional, avec l’appui du Service cantonal Formation et Accompagnement, formulera sa mission, et désignera un ministre comme responsable.
La dynamique Familles sera encore soumise à l’Assemblée régionale extraordinaire du 8 septembre 2021, puis discutée, et nous l’espérons validée par le Conseil synodal et le Conseil régional dans la deuxième quinzaine de septembre.

 

Redéfinition de l’activité

Si nous avons 13,6 Equivalents Plein Temps au lieu de 16,2 actuellement, les ministres ne pourront pas faire la même quantité de travail que maintenant. Il est sage de choisir de renoncer à certaines tâches actuelles, ou de les déléguer à des laïques, pour que les ministres puissent faire leur travail avec joie et confiance, et se  consacrer aussi aux nouvelles activités.
Il reviendra aux  conseils des lieux d’Eglise, avec leurs ministres, de faire ces choix. Des économies de temps de travail pourront notamment être réalisées en collaborant plus étroitement avec la paroisse partenaire. Il est souhaitable que ces décisions soient prises avant le 3 juin.

 

Nouvelle répartition des EPT

Lors de l’Assemblée régionale du 10 mars, le Conseil régional a proposé quatre scénarios de répartition de la future dotation de 13,6 EPT : Présentation scénari dotations 2021-2022. Il reviendra à chaque lieu d’Eglise de se pencher sur ces scénarios, de discuter avec la paroisse partenaire, et de se prononcer sur le meilleur. Le Conseil régional sera à l’écoute des Conseils, et il fera une synthèse des positions des uns et des autres, qui elle aussi sera soumise à l’Assemblée régionale extraordinaire du 8 septembre, et espérons-le, validée par le Conseil synodal et le Conseil régional dans la deuxième quinzaine de septembre.

 

Soutien poste vacant 2021-2022

L’Assemblée régionale de mars 2019 a adopté un dispositif appelé « Pot commun » incluant le soutien poste vacant. Le principe est simple : il considère que si une paroisse a un poste vacant ce n’est pas seulement son problème à elle, mais c’est le problème de toutes. Les pasteurs ou diacres d’une paroisse prennent en charge certaines activités d’une autre paroisse qui a un poste vacant.
La mise en place du soutien poste vacant revient au colloque des ministres, dans l’idéal, nous souhaitons qu’elle ait lieu jusqu’au 30 juin, afin que le travail puisse être organisé pour la rentrée scolaire d’août.

 

Un processus et des échéances

Pour donner une vision synthétique des échéances et du processus concernant les 4 chantiers, nous avons établi un « mindmap », une carte intuitive résumant leProcessus été printemps – été 2021
Pour connaître plus en détails qui fait quoi quand, un document « Processus et échéances => été 2021 (CR) » présente le tout sous forme texte.
Le Conseil régional souhaite poursuivre ce processus en dialogue avec vous, les Conseils des lieux d’Eglise, afin de dessiner conjointement l’avenir de notre Ensemble régional.

Le Conseil régional nous souhaite à tous un esprit de coopération et une inspiration divine pour que nous parvenions à la meilleure organisation. Celle-ci ne servira qu’à partager l’Evangile de Jésus-Christ le mieux possible parmi les habitants de la Région.

Avec nos salutations fraternelles,
   Claude Busslinger, présidente, Morges
      Ira Jaillet, pasteure, Lonay
         Ruth Lambercy, Gimel
            Dominique Kohli, Bussy-Chardonney
               François Paccaud, coordinateur, Morges