Présentation

L’année 2017 marquera les 500 ans de la Réforme. C’est en effet le 31 octobre 1517 que Martin Luther afficha ses 95 thèses qui condamnaient violemment le commerce des indulgences. L’occasion de cet anniversaire nous permet donc de revenir sur ces événements.

Commémorer cet anniversaire, c’est d’abord se rappeler d’où nous venons, évoquer les sujets chers aux réformateurs d’alors. Nous jouerons les moments forts de la vie de Luther, comme sa crainte première de Dieu, puis sa compréhension de la Grâce, son combat lors de la diète de Worms, son enlèvement pour être installé au château de Wartburg ou encore la traduction de la Bible. Sa vie, riche en péripéties et en aventures, est digne d’une vraie pièce de théâtre ! Des chants et des cantiques viendront ponctuer et enrichir ce récit.

Commémorer cet anniversaire, c’est aussi l’occasion de se demander ce qu’il reste de la Réforme, 500 ans plus tard. S’il n’est maintenant plus question d’acheter sa place au paradis, le besoin de travailler à son salut n’est-il pas encore bien présent ? La culpabilité ne règne-t-elle pas encore trop souvent dans nos cœurs ? Avons-nous saisi à sa juste valeur la notion de Grâce ? Il nous semble que nous sommes souvent hantés par un besoin de devoir mériter l’Amour de Dieu. Cette liberté du chrétien que prône Luther, comment est-elle vécue aujourd’hui ? Là encore, nous avons l’impression que nous sommes trop souvent dans le légalisme, ou dans une forme de religiosité. Or lemessage de Luther, en redécouvrant la Grâce comme don gratuit de Dieu, est un message libérateur.

Nous interrogeons actuellement plusieurs croyants sur ces questions centrales de la Réforme. Ces témoignages nous permettent de mieux comprendre comment la foi est vécue aujourd’hui, ce qui reste de la Réforme, quelle sont les préoccupations des chrétiens du 21e siècle, ce qui serait à réformer dans l’Eglise d’aujourd’hui.

A l’image du message de Martin Luther, nous espérons que notre spectacle permettra de mieux saisir notre identité réformée et sera source de libération et de joie. Cette foi des réformateurs, et ce désir de partager leur compréhension de l’Evangile sont communicatifs. Leurs idées ont enflammé les cœurs de leurs concitoyens, gageons qu’elles embraseront encore le cœur de nos spectateurs !

Intervenants

La compagnie le Grain de Moutarde

Grain-de-Moutarde-Francois-assise

Créée en 2007, la compagnie Le Grain de Moutarde utilise le théâtre pour parler de la foi. Elle a commencé avec « Prends en de la graine ! » une série de sketchs écrits par la compagnie Sketch-Up et qui met en scène de manière humoristique des textes de la Bible. Elle a ensuite monté « François, le Rire de Dieu », une pièce de Dominique Würsten racontant la vie de Saint François d’Assise. L’année suivante, elle a décidé de demander à Luc Gonin, jeune Biennois, de lui écrire une pièce. C’est donc ainsi qu’est né « Dogue allemand cherche appartement», pièce racontant l’histoire de jeunes qui échangent autour de la foi. Enfin, elle a porté à la scène la vie, et surtout les idées, de Martin Luther King en jouant « Les idées noires de Martin Luther King» une pièce de Jean Naguel.

Site web : Grain de moutarde

Date

Dimanche 12 mars 2017, 17h

Lieu

Eglise-Pampigny.jpg – Version 2

Eglise de Pampigny

Accès :

Acces-eglise-Pampigny

Événement(s) lié(s) à cet article